Français

How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb*

A propos de Fail Better

Les images ont pris une part de plus en plus importante dans mon travail.
Elles sont la matière même de mes installations.
Je les manipule, je les découpe, je les mets en lambeaux...
J’évide dans une méticuleuse démesure.

Il s’agit d’opérer par soustraction. Enlever pour révéler.

Dans ma pratique mes gestes sont toujours simples et souvent répétitifs.
Des jeux d’enfant: découpage, collage, assemblage.
Une manière de s’abstraire à soi-même.
J’ éprouve un plaisir particulier à cette forme de sortie de soi.
Consacrer ainsi son temps (d‘autres pourraient dire le perdre) à des micro actions dont la finalité est une œuvre éphémère s’inscrit pour moi dans la même lignée que l’élaboration des mandalas de sable voués à être détruits.

Où la destruction est inscrite dès l’origine.

Je noue des fils entre mes rencontres littéraires, intellectuelles, esthétiques et mes expériences les plus personnelles pour former une trame où l’intime se trouve mêlé au commun. Mais avec la pudeur d’une mise à distance plastique et formelle. L’humour (noir) peut en être le ressort.

Ça ne tient pas, ça ploie, ça tombe - avec une certaine maîtrise.
Violence contenue.
Mise en scène de la fragilité.

Je vois la fragilité comme une force vive.
Et l’échec comme une mécanique du désir.

Doriane Souilhol / juillet 2016

*Dr Strangelove or : How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb, film réalisé par Stanley Kubrick en 1964.

//////

English version

How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb*

About Fail better

Images have become increasingly important in my work in recent years.
They are the raw material of my installations. I manipulate them, cut them, tear them to shreds, hollowing them out with a meticulous excess.

It is a question of proceeding by subtraction. Remove to reveal.

In my practice my gestures are always simple and often repetitive.
Like childhood game: cutting, gluing, assembling. A way to escape oneself. Devoting time (some might say wasting our time) to repetitive micro-actions that are intended as an ephemeral act, leading to work of art, along the same lines as making mandala’s, sand drawings destined to disappear - destruction is inscribed from the origin.

I tie threads between literary, intellectual and aesthetic positions and my own personal experience. These materials form a basis where intimacy is mixed with the common, modestly keeping a formal distance.

It does not stand up, it bends, it falls – with control. A process of restrained violence exposing fragility — fragility as a force vive and failure as the mechanics of desire.

Doriane Souilhol / july 2016
translated by Gary Hurst

*Dr Strangelove or : How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb, film directed by Stanley Kubrick in 1964.